Une bulle hors du temps

Marion – Me voici enfin de retour pour écrire un compte-rendu sur Lanzarote, jolie petite île des Canaries.
Cette décision prise sur un coup de tête 2 semaines avant notre arrivée a été une superbe idée et une magnifique surprise.
De plus, Sinan était bien content de ne plus avoir à se lever à 4h30 pour être à l’heure à ses rendez-vous en ligne.
On a vraiment eu un coup de cœur pour celle-ci. Vous me direz, on en a vu aucune autre donc comment on peut savoir, bonne question et dont on ne connaîtra pas la réponse tant que nous n’aurons pas été ailleurs.
En tout cas, je peux juste dire que à peine quelques jours après notre arrivée, j’envisageais déjà notre installation sur cette belle île.
Cet espace à perte de vue, cette couleur ocre, l’océan et toutes ces possibilités d’activités en pleine nature, un vrai vrai coup de cœur.
Cela nous a changé de pouvoir faire quasi tous les jours de la marche sans avoir à payer le moindre droit d’entrée comme cela se fait au Mexique ou en Croatie.
Les enfants étaient impressionnés par tous ces volcans (il y en a 110) et ils fallaient les rassurer en leur rappelant à chaque fois qu’ils dormaient bien profondément.
Ils ont pris goût aux balades et à être constamment en plein air. Cela leur manque actuellement.
Moi qui aime la montagne et Sinan la mer, on avait tous les deux notre bonheur à portée de mains.
Il y avait très peu de monde.
Malgré le principe de printemps constant, on a eu de la pluie et des courants froids. C’était un peu avril avant l’heure.
Nous avons eu quelques déboires avec le logement mais le reste nous a tellement charmés que cela ne nous a en rien affecté.
Le retour en ville a été dur après n’avoir comme ligne d’horizon que des décors désertiques ou l’océan en pleine action.
Cet article est plus court que les précédents mais il est vraiment difficile de mettre des mots sur ce que nous avons ressenti.
On avait l’impression d’être en vacances tout le temps alors que cela n’était pas le cas. Les enfants n’étaient pas exemptés d’école et Sinan travaillait comme d’habitude.
J’espère sincèrement qu’un jour, nous poserons nos valises un peu plus longtemps que d’habitude sur cette magnifique île. On y était quand même 5 semaines sur place mais on espère pouvoir s’y installer un jour.
Qui sait, rêver met toujours du baume au coeur.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s